On monte le Monthoux – 16km

DISTANCE : 16km


DÉNIVELÉ : 520m D+


DESCRIPTION :

Vous partirez avec les participants du 8 km. Le Chemin de l’Âne vous permettra de vous mettre en jambes, avant la montée de Crêt Naillot et sa cascade. Puis des singles sur des terrains variés vous mèneront au ravitaillement du Jorat. A partir de ce hameau, vous rejoindrez le tracé du trail des crêtes (24km).

La suite des festivités vous permettra d’atteindre les crêtes surplombant le hameau de Maconnod. Le chemin qui longe la falaise de cette ancienne carrière vous offre une vue sur l’ensemble du parcours : la Roche Samuel, le Jorat et le Monthoux qui vous attend de pied ferme. En vous retournant, vous surplomberez le Plateau de Retord, le Grand Colombier et au loin les Alpes.

Après une descente un peu technique, vous arriverez au hameau de Maconnod. (Ravitaillement en eau et présence de vos supporters)

Une partie plutôt roulante vous emmènera au pied du Monthoux (On monte où ?!). La corde à Marcel pourra vous aider à atteindre le sommet, mais pas d’inquiétude, rien de difficile dans cette dernière épreuve. Lors de la descente, un dernier coup d’œil sur les 3 crêtes de votre parcours vous rendra fier de vos efforts mais vous pourrez aussi apercevoir au loin la ligne d’arrivée et entendre le speakeur qui vous attendra.

Une épreuve qui fait partie des UTMB qualifier 20k.


DÉPART : 10h30


RAVITAILLEMENTS (prévoir votre gobelet) : 

  • Ravitaillement solide et liquide au Jorat (5km).
  • Ravitaillement en eau à Maconnod (9,5km).
  • Ravitaillement d’arrivée.

INSCRIPTION : 16 €

L’inscription comprend :

  • Un cadeau de bienvenue local (comté).
  • Le chronométrage par puce.
  • Les ravitaillements.

Ouvert aux compétiteurs nés à partir de 2006.


MATÉRIEL OBLIGATOIRE :

  • Un gobelet.
  • Une réserve d’eau contenant 500 ml minimum.
  • Un sifflet.
  • Un téléphone portable rechargé.
  • Les bâtons sont autorisés.

LE PARCOURS :

Vérifiez le site régulièrement, les parcours sont susceptibles d’être légèrement modifiés.
Attention, les parcours peuvent emprunter des propriétés privés et des espaces naturels protégés. L’intégralité des parcours ne sont accessibles que le jour de la course.